Abris vélos : Saint-Lô a regardé passer le train.

La loi LOM de 2019 et le décret de juin 2021 prévoyaient d’augmenter le nombre de places de stationnements sécurisés pour les vélos dans plus de mille gares dont celles de Lison et Saint-Lô. L’échéance fixée, avant le 1er janvier 2024, étant derrière nous pouvons aujourd’hui établir le bilan des 75 891 places annoncées et regarder la situation gare par gare.

Département de la Manche (+ Lison) :

Gares concernéesPlaces prévuesPlaces réalisées (01/01/2024)
Cherbourg2040
Valognes1020
Carentan100
Lison*1020
Saint-Lô10 0
Coutances106
Granville1020
Total 80106

Sur notre département (+ Lison*), la loi LOM et le décret de juin 2021 concernent 7 gares (en incluant Lison) et ils prévoient 80 places de stationnement vélos sécurisées. Sur Granville, la SNCF n’a pas eu besoin de les créer, la collectivité avait déjà mis un abri sécurisé pour 20 vélos, devant la gare.
Dès 2021 Asso V’Lô a fait connaitre ses attentes pour les 2 gares de St-Lô et Lison :

Lison : abri sécurisé de 20 places

Lison :  en raison de son isolement et de la faible densité de la population, les déplacements à vélo pour prendre le train sont limités et le besoin en stationnement vélo sécurisé à la gare nous semblait faible. Les 10 places envisagées nous apparaissaient largement suffisantes. 20 places ont été crées !

Saint-Lô : un abri vélo sécurisé à la gare de Saint-Lô correspond à un besoin réel et urgent, et les 10 places programmées nous semblaient sous dimensionnées. Un abri sécurisé présenterait un double intérêt.
=> Personnes qui travaillent à Saint-Lô et qui arrivent de Caen, Cherbourg et Coutances. Ce type d’abri leur permettrait de laisser un vélo à la gare et d’en disposer en arrivant le matin pour continuer leur trajet jusqu’à leur lieu de travail.
=> Saint-Lois.e.s qui travaillent à l’extérieur. Ces abris leur donneraient la possibilités de se rendre à vélo à la gare et de le laisser en sécurité avant de prendre le train.

Nous regrettons que le dossier Saint-Lois n’ait pas été suffisamment porté pour aboutir avant la fin de l’année 2023. Nous ne perdons toutefois pas espoir, l’installation d’un abri semble toujours d’actualité, avec comme nouvelle échéance, la fin de l’année 2024. Nous remettrons à jour cet article le 1er janvier 2025.

Ailleurs en France :

Vélo et Territoire dresse un bilan très précis de la situation des 1133 gares ciblées par la loi LOM.
Bilan au 1er janvier 2024 en France, 39 315 places de stationnement sécurisé sont désormais déployées, mais la moitié des 1133 gares concernées n’ont que partiellement atteint leur objectif, et 313 n’ont aucun équipement de stationnement sécurisé pour les vélos.
En Normandie, l’Orne fait figure de bon élève, ses gares sont maintenant équipées d’abris sécurisés : Argentan 20 places ; L’Aigle 20 ; Flers 20 ; Alençon 30.

Abris sécurisés : mode d’emploi

D’une région à l’autre, les modalités d’utilisation des abris vélos des gares peuvent être différentes. En Normandie pour accéder aux abris sécurisés de la la SNCF il faut prendre la carte ATOUMOD, et remplir une demande d’inscription. Le coût est de 3€ pour 3 mois, de 5 € pour 6 mois et gratuit pour les abonnés. (Voir sur le site SNCF Normandie).