« En finir avec le tout voiture » : CHICHE ! Mmes et MM. les élus

Avant d'adopter son PDU (Plan de Déplacement Urbain), l'agglo doit organiser une enquête publique. Ouverte depuis le 12 avril elle se termine le 10 mai.  
Voir ci-dessous la contribution d'AssoV'Lô à cette enquête.

Le diagnostic du PDU que nous avons découvert fortuitement sur le site de l’Agglo est très documenté et très percutant :

  • « Le modèle du tout-automobile a montré ses limites économiques, écologiques ou sociales… » ;
  •  «. L’enjeu se situe dorénavant dans le développement des déplacements alternatifs à l’autosolisme et d’une mobilité plus durable, »
  •  » l’amélioration des modes alternatifs à l’autosolisme (transports collectifs, routiers ou ferroviaires, la marche ou le vélo, etc.) doit être priorisé ».

Au-delà des mots nous attendons des mesures concrètes :
AssoV’Lô partage cette approche mais considère que de telles déclarations n’ont d’ intérêt que si elles se traduisent par des mesures concrètes et conformes aux intentions affichées.

Quelques exemples :

->Intermodalité, train et vélo : votre diagnostic indique que « 25 % des actifs travaillant sur le territoire résident à l’extérieur de St-Lô Agglo », qu’ils viennent souvent de Coutances ou du Calvados.
Un abri vélos sécurisé implanté à la gare permettrait d’y laisser son vélo la nuit, le week-end et favoriserait les déplacements train/vélo. Pourtant malgré des demandes répétées, nous attendons toujours que l’Agglo se rapproche de la Région pour disposer d’un abri sécurisé. Coutances, qui à notre connaissance n’a pas de PDU possède déjà un abri sécurisé à sa gare.

->Bus Slam : votre diagnostic souligne que 79 % des personnes interrogées n’utilisent jamais le bus urbain.
Pour que ce mode de transport se développe et ne soit pas dans les faits réservé aux personnes qui ne possèdent pas de voitures (étudiants, personnes âgées…), nous pensons qu’il est indispensable de lui faire de la place sur l’espace public. Aujourd’hui, nos bus circulent sans couloirs dédiés. Leurs usagers subissent les embouteillages occasionnés par les voitures, en plus des temps d’attentes liés aux horaires et aux correspondances. 

->Pistes cyclables : Le schéma directeur vélo adopté par l’agglo début 2019 devait être un outil pour éclairer les choix et rendre notre territoire cyclable ! Plus de 2 ans après, nous attendons toujours des aménagements cyclables aux endroits les plus fréquentés et définis comme des priorités pour le court terme

->«En finir avec l’auto-solisme » : il nous apparait contradictoire d’afficher un tel objectif et d’envisager le contournement routier de ST-Gilles. Plus de routes, de voies rapides se traduiront inévitablement par plus de voitures.
Par ailleurs, nous trouvons pour le moins surprenant que ce projet qui impactera fortement les déplacements ne soit même pas mentionné dans les documents qui accompagnent l’enquête publique de ce PDU !

Notre association partage votre objectif affiché de développer les déplacements à vélo et les alternatives au « tout-voiture ». À cet effet et comme elle ne cesse de le répéter, AssoV’Lô est demandeuse et toujours en attente d’une concertation sur l’amélioration du réseau cyclable.
Nous rappellerons enfin qu’en dépit de l’intérêt pour les déplacements doux mentionné dans ce PDU, aucune réponse et aucune suite n’ont été données aux fiches de doléances formulées par une trentaine de cyclistes de notre territoire.

En savoir plus :
Chacun peut avant le 10 mai, renseigner cette enquête et consulter le diagnostic qui l’accompagne c’est ici.